Ce qu'il faut savoir sur les normes française relative aux piscines

Accueil > Normes barrière piscine

La barrière de protection de piscine ou clôture de piscine est un ensemble matérialisé et conçu pour être implanté autour d’une piscine afin d’empêcher l’accès des enfants de moins de cinq ans à cette piscine sans l’aide d’un adulte.

 

La barrière de protection peut-être combinée à un ou des murs de bâtiments, d’habitation ou de clôture délimitant la zone dans laquelle est située la piscine dans la mesure où ces murs ne permettent pas l’accès à la piscine par leur hauteur ( minimum 1.10 m entre points d’appui) ou leurs propres ouvertures.

Hauteur de la barriere piscine

La hauteur minimale entre deux points d’appui, ou entre le point d’appui le plus haut et la partie basse du niveau supérieur de la barrière ou du moyen d’accès doit toujours être supérieure ou égale à 1.10 m.

Fermeture et déverrouillage de la cloture piscine

Le moyen d’accès peut-être pivotant, dans ce cas l’ouverture doit se faire vers l’extérieur de la piscine.

Au moins deux actions consécutives sur le système de verrouillage doivent être réalisées pour le libérer, la seconde étant dépendante de la première qui est réalisée et/ou maintenue.

Les adultes doivent pouvoir manœuvrer le système de verrouillage sans difficulté.

Les points d’appuis du portillon

Deux types d’appuis sont distingués :

-        Points d’appui en creux – sont considérés comme point d’appui en creux

o   Toute ouverture limitée à sa partie inférieure par un élément horizontal ou incliné ou arrondi permettant le passage d’un gabarit 35 x 10 mm sur au moins 5 mm.

-        Points d’appui en bosse - sont considérés comme point d’appui en bosse :

o   toutes les zones potentielles d’appui contiguës dont l’émergence par rapport à une fin de zone saine est supérieure à 15 mm ou supérieure à 5 mm avec une surface supérieure à 175 mm2

Coincement de la barriere de piscine

La barrière de protection et son moyen d’accès ne doivent pas blesser les enfants qui cherchent à les franchir, les risques de coincement doivent être évités.

La garde au sol de la clôture de protection doit être inférieure à 25 mm ou comprise entre 45 et 102 mm - ces valeurs doivent être conservées lors du test de pression verticale.

 

Résistance et essai dynamique d'un portillon de piscine

La barrière de protection doit résister au choc d’un corps mou de 50kg lâché de façon pendulaire d’une hauteur de 0.30 m – le point d’ancrage est situé à 2.5 m au-dessus du point d’impact.

Dans le cas de remplissage en verre, les performances de la barrière de piscine ne doivent pas être dégradées après le choc d’une bille de 0.5 kg lachée de façon pendulaire d'une hauteru de 0.2m.

Norme d'installation de la barriere de piscine

Il est conseillé d’installer la barrière de protection à 1 m minimum du plan d’eau. Pour les piscines privatives à usage individuel, il est recommandé de ne pas installer la barrière trop loin du bassin afin de ne pas perdre l’efficacité de la barrière.

La présence de point d’appui fixe (muret, jardinière, etc…) ou mobile, de part et d’autre de la barrière doit être proscrite dans un rayon de 1.10 m. (0.40 m dans le cas d’une barrière de protection à barreaudage). 

Entretien de votre portillon

La recommandation de vérifier régulièrement le bon fonctionnement du système de fermeture.

Découvrez aussi : nos conseils de sécurité autour de votre piscine